Accueil Actualités Agenda Biographie Parcours Spectacles Presse Photos Audio Video Liens

« Shadoks et Compagnie … en musique ! »

« Sports et Divertissements » d’Éric Satie
« Les Shadoks et la Cosmopompe »

Premier épisode des « Shadoks à l’Opéra »
Texte : Jacques Rouxel - Musique : Denis Chouillet

 « L’Histoire de Babar »
texte Jean de Brunhoff - Musique de Francis Poulenc

Mise en scène : Mireille Larroche
Chorégraphie : Anne-Marie Gros
Création des objets et livre pop up - Damien Schoëvaëert
Costumes : Michel Ronvaux

avec : Edwige Bourdy, Christophe Maynard, Pianiste
Marie Girardin, et isabelle Irène, Marionnettiste

Voir le dossier de presse

Photos du spectacle

     

Article de Pierre Gervasoni « Le Monde »

Et les Shadoks chantaient...
De Rouxel à Poulenc, l’art de la relecture sur la Péniche Opéra, Paris

Amarrée au bassin de La Villette, à Paris, La Peniche Opéra monte depuis plus de vingt ans des spectacles que l’on ne saurait voir ailleurs. Des miniatures du répertoire lyrique délaissées par les grands théâtres et des créations de poche suscitées par une recherche de proximité (physique et esthétique) avec le public.


Ces deux orientations sont actuellement à l’affiche d’un programme conçu pour les enfants et surtout proposée dans le cadre des « Petits déj-musicaux ». Samedi 17 janvier au soir, la création du jour s’inspirait des Shadoks, le célèbre dessin animé de Jacques Rouxel diffusé a la fin des années 1960. Le compositeur Denis Chouillet (né en 1978) en tire une œuvre qui associe rigueur d’écriture et fantaisie d’expression.

L’histoire est confiée à une récitante, qui chante de temps à autres, et à un pianiste, Christophe Maynard, qui dispose de quelques accessoires. Leur prestation haletante, réglée avec humour et efficacité par Mireille Laroche, apparente les Shadoks et la Cosmopompe à une hybridation de cabaret et d’opéra. Irrésistible d’élan et de nuances, la soprano Edwige Bourdy marque de son empreinte cette création comme elle transcende les relectures de Satie et de Poulenc qui encadrent le morceau de résistance figuré par la visite melo-dramatique de la planète shadok.

Sport et divertissements, d’Éric Satie, se déploie comme un éventail d’intonations moqueuses. Ingénieuse la scénographie recourt à une marionnettiste, Marie Girardin, pour donner à voir les dessous de la musique sous formes d’images peintes et animées par divers procédés manuels. Illustrée de la même façon, histoire de Babar, de François Poulenc, repose sur le parcours féerique d’un livre de pop up, aux pages actionnées comme de minuscules pantins.

Haut de page